Traces numériques, parcours de navigation et mobilités intellectuelles


 

Traces numériques, parcours de navigation et mobilités intellectuelles 

Comment les chercheurs naviguent dans les bibliothèques et les plateformes en ligne

Au cours des décennies passées, les pratiques documentaires traditionnelles des lieux physiques de savoirs comme la bibliothèque ou l’archive — chercher dans des catalogues et bibliographies, parcourir les rayonnages de livres, prendre des notes… — ont été doublées d’un ensemble de pratiques numériques nécessaires aux chercheur.se.s pour consulter des sites web, des plateformes en lignes et des bases de données — rechercher par mot-clé, filtrer les résultats, naviguer de lien en lien… Pourtant, si ethnographes et anthropologues des savoirs se sont déjà penchées sur le rôle des pratiques matérielles de bibliothèque, de laboratoire ou d’archive dans la fabrique des sciences, très peu d’études humanistes ont été jusqu’à ce jour consacrées aux pratiques de navigation des chercheurs et chercheuses au sein d’environnements numériques. D’autre part, des études récemment menées en data science sur l’expérience utilisateur ont montré que les moteurs de recherche ne satisfont jamais complètement leurs usagers qui favorisent alors plutôt une démarche contextuelle de navigation pas à pas, en d’autres termes une forme de mobilité numérique. 
Cet atelier interdisciplinaire, rassemblant des professionnel·le·s des sciences informatiques et de l’ingénierie logicielle autant que de l’anthropologie ou de l’histoire, propose de concevoir la mobilité numérique comme une pratique savante à part entière et de poser les fondements d’une véritable approche d’humanités numériques permettant de documenter les pratiques matérielles savantes à l’ère du numérique. Comment les chercheurs et chercheuses naviguent-ils/elles les plateformes en ligne ? Leurs pratiques diffèrent-elles d’autres types d’utilisateurs ? Comment ces pratiques sont-elles liées à des pratiques documentaires plus traditionnelles ? Comment faciliter et favoriser la mobilité intellectuelle en concevant des plateformes dédiées autour de parcours de lecture et de navigation ? 
 

Programme

26-27 November 2020


– Please contact simon.dumasprimbault@epfl.ch to obtain the Zoom meeting room id.
– Veuillez contacter simon.dumasprimbault@epfl.ch afin d’obtenir l’identifiant de réunion Zoom.

 

Thursday, November 26, afternoon | Jeudi 26 novembre, après-midi


14h00 – 14h10 Introductory speech | Introduction
Simon Dumas Primbault, Jérôme Baudry, Jean-François Bert
14h10 – 15h00 Marc Jahjah (Université de Nantes)
« Du surlignement au remembrage : gestes livresques, gestes textiels »
15h00 – 15h50 Irène Bastard (BnF) and Valérie Beaudouin (Télécom Paris)
“Mixed methods in sociology: how to learn about online and offline uses of
BnF?”
15h50 – 16h10 Break | Pause
16h10 – 17h00 Maud Ehrmann (EPFL) and Matteo Romanello (Unil)
“Interactive exploration of the digital newspaper space with impresso”

Friday, November 27, morning | Vendredi 27 novembre, matin

9h00 – 9h50 Robert West (EPFL)
“User navigation on Wikipedia”
9h50 – 10h40 Nicolas Baya-Laffite, Ogier Maitre, and Boris Beaude (Unil)
“Discovering the world through collective attentions: navigating Wikipedia’s
archive of consultation traces”
10h40 – 11h00 Break | Pause
11h00 – 11h50 Christian Jacob (EHESS) et Axel Le Roy (Sorbonne Université)
« Savoirs, de l’encodage aux algorithmes : générer des parcours de lecture dans
une bibliothèque d’histoire et d’anthropologie des sciences et des techniques »
11h50 – 12h40 Giovanni Colavizza and Karlijn Roex (University of Amsterdam)
“Netherlands-based science in times of COVID-19: First results from our
survey”


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search